Achetez
Home hero arrow

Direction : la Grèce

Que ce soit pour ses plages superbes qui invitent à la farniente ou les montagnes sauvages propices à la randonnée, la Grèce est the place to be/ est la destination idéale. Visitez les sites antiques et les musées regorgeant de trésors tout en goutant une gastronomie ensoleillée. avec un un peuple qui cultive l’hospitalité.

Un musée à ciel ouvert

Un musée à ciel ouvert


La Grèce vous entraîne d’emblée au cœur des livres d’histoires et des légendes homériques : les frises du Parthénon d’Athènes, Delphes et sa Pythie, les Jeux d’Olympie, les trésors des tombes de Mycènes, le palais de Cnossos et le labyrinthe du Minotaure… Les sites antiques sont superbement mis en scène dans leur écrin de montagnes ou sur fond de Méditerranée. Au fil des siècles, ce musée à ciel ouvert s’est enrichi d’imposantes forteresses vénitiennes et de monastères orthodoxes tels ceux des Météores, perchés sur des rochers vertigineux.

Le bleu et le blanc des îles

Le bleu et le blanc des îles


On ne compte pas moins de 6 000 îles grecques, dont à peine plus de 200 sont habitées. Que vous soyez amateur de voile ou de randonnée, que vous souhaitiez faire la fête en discothèque ou lézarder sur une plage reculée, vous trouverez une île à votre goût. Les plus touristiques restent la Crète et les Cyclades, dont les maisons bleues et blanches reprennent les couleurs du drapeau grec (notamment Mykonos, Paros, Kos et Santorin aux plages de sable noir volcanique). Proches des côtes turques, les îles du Dodécanèse se regroupent autour de Rhodes. Entre la Grèce et l’Italie, les îles ioniennes égrènent Céphalonie, Corfou et Ithaque – la patrie d’Ulysse.

Une cuisine ensoleillée

Une cuisine ensoleillée


C’est en dégustant dans une taverne un assortiment de mezedes que l’on appréciera les saveurs méditerranéennes de la cuisine grecque, qui fait le lien entre l’Orient et l’Occident. Salade de feta, caviar d’aubergine, tzatziki, taramasalata, feuilles de vigne farcies, calmar frit, poulpe… se savourent avec un verre d’ouzo bien frais – l’anisette locale. Si vous avez encore faim, enchaînez avec une moussaka, des keftedes (boulettes de viande hachées parfumées de menthe et d’origan), des brochettes ou une friture de poisson. Cherchez une pâtisserie pour un baklava et un café « grec » (helliniko) : commander un café turc serait un faux pas !

Budget

La devise de la Grèce est l’Euro.

Veillez à toujours avoir du liquide sur vous car les commerçants cherchent tous les prétextes possibles pour refuser les cartes de crédit !

Voici une idée de quelques prix :

Une bouteille d’eau minérale – 0,50 €

½ litre de bière – 3 €

Un repas dans un restaurant bon marché – 10 €

Un repas dans un restaurant de moyenne gamme – 15 à 20 €

Un café au lait – 2,90 €

Un ticket d’autobus – 1,20 €

Se déplacer en Grèce

En avion

- Aegean Airlines propose des vols intérieurs entre les principales villes de la Grèce continentale et des îles (ainsi que des vols pour la Grèce au départ de Bordeaux, Deauville, Lille, Lyon, Marseille, Metz, Nantes, Nice, Paris, Strasbourg et Toulouse).

- Olympic Air assure également de nombreux vols intérieurs (et des vols internationaux au départ de Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Paris, Strasbourg et Toulouse).

- Les compagnies locales Sky Express et Astra Airlines desservent chacune une vingtaine de destinations à l’intérieur de la Grèce.

En bateau et ferry

Il existe des centaines de liaisons, en bateau ou ferry, entre les îles et le continent. Mieux vaut réserver plusieurs jours à l’avance. Les bateaux les plus rapides sont aussi les plus chers. Les sites Greek Travel Pages et Open Seassont de bonnes sources d’informations sur les différentes traversées et leurs horaires. Pour les hydrofoils et autres bateaux rapides, consultez Hellenic Seaways (où l’on peut réserver en ligne).

En bus

Le bus est le principal moyen de transport public car le réseau d’autocars est plus étendu et desservi plus régulièrement que le réseau ferroviaire. (Les trains sont lents et peu confortables, et seuls le Nord et le Nord-Est sont relativement bien couverts.) Pour les trajets entre villes, y compris les îles, la compagnie nationale est KTEL. En Crète, KTEL offre la possibilité de réserver en ligne et de recevoir son billet par email. Ailleurs, il vous faudra réserver un billet à l’avance à l’ekdhotíria (guichet). Comptez en moyenne 10 € pour 100 km. Dans les autobus urbains, vous pouvez acheter votre ticket au contrôleur.

En taxi

Les nombreux taxis sont bon marché. Ils pratiquent un tarif de jour et un tarif après minuit, avec un supplément pour les bagages. Des taxis gris (agoréon) circulent dans les campagnes entre les villes et les villages.