Achetez
Home hero arrow

Partir en Inde

« Namaste » : bienvenue en Inde !

Le choc des contrastes

Le choc des contrastes

Si vaste et variée qu’on a peine à croire qu’il s’agit d’un seul pays, l’Inde accumule les contrastes : splendeur des palais et misère des mendiants, frénésie des villes et sérénité des temples, traditions millénaires et modernité des centres d’affaires.

Un kaléidoscope de couleurs et de saveurs

Un kaléidoscope de couleurs et de saveurs

L’Inde du Nord réserve des visions envoûtantes : les neiges éternelles de l’Himalaya, la foule de pèlerins sur les rives du Gange à Vârânasî, les citadelles et les palais des villes du Rajasthan – Jodhpur la Bleue, Udaipur la Blanche, et Jaipur la Rose, qui forme avec Delhi et Agra le fameux Triangle d’Or. C’est à Agra que s’élève l’incontournable Taj Mahal, déclaration d’amour figée dans le marbre blanc de Shah Jahan à son épouse préférée. D’inspiration moghole, la cuisine du Nord se caractérise par ses sauces riches et parfumées, ses plats de riz safrané (biryani et pulao), ses pains délicieux et l’usage du tandoor pour cuire la viande et le poisson.

Les charmes du Sud

Les charmes du Sud

Les paysages enchanteurs de l’Inde du Sud déclinent une gamme de verts luxuriants, des plantations de thé aux rizières et aux cocoteraies. Vous y apprécierez la douceur de vivre des plages de Goa et de Varkala. Explorez les anciens comptoirs européens de Pondichéry, Chennai (Madras) ou Cochin, et les nombreuses réserves naturelles, refuges de tigres, d’éléphants sauvages et d’une multitude d’oiseaux. Vous dégusterez en Inde du Sud une délicieuse cuisine végétarienne très épicée, à base de riz et de lentilles – notamment de fines crêpes farcies, les dosaï.

Des villes au rythme trépidant

Des villes au rythme trépidant

Delhi, Bombay, Chennai, Bangalore, Calcutta : dans ces villes tentaculaires, la poussière et les pétarades des rickshaws et des motos, les klaxons des voitures et des bus assaillent le voyageur. Parfois, une vache sacrée crée un embouteillage. Les bars branchés et les boutiques chic ne sont jamais loin des slums. Une fois le premier choc passé, lancez-vous à la découverte des marchés regorgeant de couleurs et de senteurs, des anciens forts et des temples nichés au milieu des immeubles. À Bombay, ne manquez pas de payer une visite aux studios de Bollywood !

Budget

La monnaie de l’Inde est la roupie indienne (INR), divisée en 100 paisa. En septembre 2016 : 100 ₹ = environ 1,33 € et 1 € = 75 ₹. Voici un aperçu de quelques prix en Inde, avec l’équivalent en euros :

Un repas bon marché : 1,50 €

Un repas dans un restaurant de moyenne gamme : 3 à 4 €

Une bouteille d’eau : 0,18 €

Un cappuccino : 1,10 €

½ l de bière locale : 1,35 €

Un ticket de bus local : 0,20 €

Vous désirez changer des euros en roupies indiennes ? Commandez-les ici.

Évitez de voyager avec trop d’argent liquide en emportant notre carte prépayée Cash Passport™ : vous pourrez l’utiliser chez les commerçants et dans les distributeurs à chaque fois que vous verrez le logo Mastercard. Chargez-la avec des euros ; ils seront changés en roupies quand vous vous en servirez en Inde.

Achetez des roupies indiennes

Se déplacer en Inde

En train

Le train est bon marché compte tenu des distances parcourues, et l’occasion de vivre des expériences pittoresques. Choisissez les trains « express » climatisés et non les « passenger trains », extrêmement lents et inconfortables. Les Rajdhani, Duronto et Shatabdi express circulent entre les principales villes indiennes. Organisez votre voyage à l’avance car les meilleures catégories de sièges et de couchettes sont prises d’assaut, surtout pendant les vacances scolaires indiennes (Noël, de mi-mai à mi-juin, et septembre-octobre). Les sites Indian Railways et Cleartrip permettent de consulter les horaires et d’effectuer des réservations en ligne, généralement à partir de 120 jours avant le départ.

En avion

L’avion est plus cher que le train mais permet de gagner beaucoup de temps. (Par exemple, le vol Delhi-Chennai ne met que 2 h 30 alors que le même trajet en train prend 36 heures.) De nombreuses compagnies assurent des vols intérieurs : Air India, Indigo, Go Air, Jet Airways, Air Asia et Spice Jet.

En bus

Le bus est moins confortable, moins sûr et souvent plus lent que le train, mais parfois pratique dans le Sud. Évitez absolument de voyager de nuit, et choisissez si possible une compagnie privée plutôt qu’un bus gouvernemental. Pour plus de commodité, réservez auprès d’une agence ou à votre hôtel.

Location de voiture avec chauffeur

Cette solution intéressante (et abordable pour plusieurs passagers) permet de faire des arrêts fréquents. Là encore, ne roulez jamais de nuit. Vérifiez l’état du véhicule avant de partir, et établissez clairement avec l’agence que le chauffeur paiera l’essence, les parkings, son logement et ses repas.

En ville

Les autobus urbains bondés sont intimidants. Préférez les rickshaws motorisés, et n’oubliez pas de marchander le prix de la course – de préférence avant de monter. À noter que Calcutta, Delhi, Hyderabad, Chennai et Bombay disposent d’un métro, pratique et rapide mais à éviter durant les heures de pointe.

Pour en savoir plus : Office du Tourisme de l’Inde