Achetez
Home hero arrow

Oslo hors des sentiers battus

Oslo recèle de trésors cachés…

Vous avez admiré les peintures du musée Munch, flâné parmi les statues du parc Vigeland et découvert les bateaux vikings les mieux conservés du monde au Vikingskiphuset. Mais à part ces incontournables, Oslo recèle de trésors cachés…

Un musée quelque peu macabre

Un musée quelque peu macabre


Petit frère de Gustav, l’auteur des statues du Vigelandsparken, Emanuel Vigeland édifia lui-même ce bâtiment dont il décida de faire sa chambre funéraire. Cet endroit extraordinaire comblera les amateurs d’ésotérisme teinté d’érotisme. Les murs de la salle voûtée plongée dans la pénombre sont entièrement recouverts d’une immense fresque, « Vita », qui représente – de façon très explicite – la vie humaine de la naissance à la mort.

Musée Emanuel Vigeland : Grimelundsveien 8, Oslo.

Les sculptures se mettent au vert

Les sculptures se mettent au vert


À parcourir de préférence par beau temps, le parc Ekeberg offre un panorama superbe sur le fjord d’Oslo. Une quarantaine d’œuvres disséminées dans la verdure présentent un panorama de la sculpture européenne depuis la fin du XIXe siècle. Des artistes scandinaves contemporains comme Ann-Sofi Sidén ou Knut Steen voisinent avec des noms qui vous seront plus familiers : Aristide Maillol, Auguste Rodin, Salvador Dalí ou Louise Bourgeois.

Ekebergparken : Kongsveien 23, Oslo.

Des ruelles de charme

Des ruelles de charme


Situées dans le quartier de Gamle Aker, Damstredet et Telthusbakken sontdeux rues pavées pleines de charme avec leurs maisons en bois peintes de couleurs vives – les plus anciennes demeures d’Oslo, elles remontent à la fin du XVIIIe siècle. À quelques pas de là, le cimetière de Vår Frelsers abrite les tombes de deux Norvégiens célèbres : le peintre Edvard Munch et l’écrivain Henrik Ibsen.

Damstredet og Telthusbakken

Chasse au trésor

Chasse au trésor


Pour les chineurs amoureux de couleur locale, les marchés aux puces d’Oslo restent des mines de souvenirs uniques, typiques ou insolites. Celui de Birkelunden, situé au sud du parc du même nom, fait étalage de meubles vintage, de bijoux, de livres, de disques, de vaisselle et de vêtements (le dimanche de midi à 20 h l’été ; l’hiver jusqu’à la tombée de la nuit.) Le marché de Blå se spécialise surtout dans l’artisanat : céramique, verrerie, peintures, jouets, bijoux, sacs et lainages (le dimanche de midi à 17 heures). Vous y rencontrerez de nombreux artistes. Un marché de Noël s’y tient les week-ends précédant Noël.

Birkelunden, Toftes Gate, et Blå: Brenneriveien 9 C, Oslo.

Une nuit à l’Opéra

Une nuit à l’Opéra


Avec ses angles aigus, ses lignes épurées et ses immenses baies vitrées, l'Opéra d'Oslo est une merveille d’architecture futuriste. Inauguré en 2008, il propose un programme éclectique de jazz, danse, opéra et musique classique – si rien ne vous tente, rabattez-vous sur la visite guidée en anglais. L’Opéra est devenu un lieu de rendez-vous pour les habitants d’Oslo, où l’on se retrouve pour boire un café ou pique-niquer au soleil. Ne ratez pas la vue superbe sur le fjord depuis le toit du bâtiment (accessible à tous).

Opéra d’Oslo : 1, Kirsten Flagstads Plass, Oslo.

Oslo, ville sauvage

Oslo, ville sauvage


Chaque saison a son charme dans la forêt d’Østmarka, qui couvre plus de 250 km2 à l’est d’Oslo. En hiver, on peut skier sur des pistes dont certaines sont illuminées le soir. L’été, profitez des journées qui n’en finissent pas pour parcourir à pied ou à vélo les sentiers balisés. On peut aussi pêcher – et même piquer une tête – dans les lacs qui ponctuent la forêt, et passer quelques nuits sur place dans des cabanes plus ou moins rustiques.

Østmarka, 0687 Oslo.